Demandez votre accès découverte !

e-Think Sport 2021 / OTT : « Le modèle économique évolue quasiment tous les jours » (G. Kervadec, LNV)

Paris - Actualité n°206640 - Publié le 01/02/2021 à 12:00
©  News Tank
OTT : comment tirer son épingle du jeu ? - ©  News Tank

« C’est une période qui a apporté beaucoup de créativité. Les clubs ont pu diffuser des insides, des discours du coach dans le vestiaire, des plateaux, etc. On réfléchit à un retour à une offre payante et à proposer d’autres services comme des émissions, des Top 10, etc. C’est une vraie réflexion au sein de la Ligue de volley. Notre base d’abonnés est potentiellement génératrice de revenus, mais finalement le modèle économique évolue quasiment tous les jours », déclare Gurvan Kervadec Directeur Général @ Ligue Nationale de Volley (LNV)
, directeur général de la Ligue Nationale de Volley Activité : gestion du Volley-Ball professionnel dont les Ligue A maculine et féminine et la Ligue B masculine Création : 1987 Ligue Promotionnelle de Volley-Ball, devenue LNV en 1999 Président … , lors d’e-Think Sport 2021, le 28/01/2021.

Gurvan Kervadec Directeur Général @ Ligue Nationale de Volley (LNV)
participait, aux côtés de Nathalie Ricard Deffontaine Directrice de la communication et de la transformation digitale @ Fédération Française de Tennis (FFT)
, directrice de la communication et de la transformation digitale au sein de la Fédération Française de Tennis Activité : Fédération française de tennis, beach tennis et padel Création : 1920 (Fédération Française de Lawn Tennis) ; 1976 (FFT) Président : Gilles Moretton, élu le 13/02/2021, succède … et Thierry Boudard CEO and co-founder @ Sportall
, président-directeur général de la plateforme OTT Over-the-top  française de sports Sportall, à la session intitulée « OTT : comment tirer son épingle du jeu face à la multiplication des plateformes de sport ? » (voir vidéo intégrale ci-dessous), dans le cadre de la troisième matinée (consacrée aux médias) de l'événement organisé par News Tank.

« Niveau services, nous en sommes à la phase 1 de notre développement. Nous avons une plateforme fonctionnelle et ergonomique avec des services simples. Nous amorçons la phase 2, qui est celle de la promotion, où nous voulons toucher d’autres communautés que celles qui nous suivent habituellement. La deuxième phase, c’est aussi proposer des parrainages via la plateforme ou partager nos contenus avec des agrégateurs si on y trouve un intérêt conjoint », explique Nathalie Ricard Deffontaine Directrice de la communication et de la transformation digitale @ Fédération Française de Tennis (FFT)
.

« Le sport est en concurrence en termes de temps d’audience auprès des jeunes. Il faut offrir un produit de qualité, en proposant beaucoup de sports différents, des formats différents et  adaptés aux jeunes, sur une application complète qui correspond à leurs attentes. Pour être à la hauteur, il vaut mieux se mettre à plusieurs pour partager ses coûts, l’effort de promotion et offrir un produit très haut de gamme. Sinon les jeunes vont être perdus dans une offre un peu trop diffuse qui ne sera pas visible face aux mastodontes comme Netflix », affirme Thierry Boudard CEO and co-founder @ Sportall
.

e-Think Sport 2021 : OTT : comment tirer son épingle du jeu face à la multiplication des plateformes de sport ?

« La plateforme soutient la mission de la Fédération qui est de développer ses disciplines » (N. Ricard Deffontaine, FFT Fédération française de tennis )

Nathalie Ricard Deffontaine -

• « Nous avons lancé une plateforme OTT Over-the-top pour donner à voir plus de nos sports (padel, tennis, tennis fauteuil, etc.) aux pratiquants, aux licenciés et à tout notre écosystème associé. Nous souhaitions engager la conversation avec nos publics et donner à voir autre chose que ce que diffuse les grands diffuseurs en matière de tennis, montrer des aspects non visibles, avec l’objectif ultime de donner envie de jouer. La plateforme soutient ainsi la mission de la fédération qui est de développer ses disciplines.

• Nous avons posé les premières bases de notre réflexion et commencer à cadrer ce projet en Janvier 2019 avec notamment un travail sur la ligne éditoriale et les contenus avec l’ambition de montrer la vie de clubs, la technique via des tutoriels ou parlez des jeunes, moins connus. On a naturellement une brique liée à Roland-Garros Activité : tournoi de tennis du Grand Chelem Création : 1891 Lieu : Paris (France) Organisateur : Fédération Française de Tennis Directeur : Guy Forget (FRA) Surface : terre… mais moins liée à l’évènement et plutôt axée sur l’histoire et la culture. FFT TV retransmet aussi quelques compétitions en direct (demi-finales et finale de l’Open de Tennis de Quimper par exemple les 30 et 31/01/2021) mais cela est moins facile en période de Covid.

• Nous avons monté la plateforme avec des prestataires de développement via un projet transversal impliquant les équipes fédérales, la DTN Direction Technique Nationale , etc. Le projet est sorti au plus mauvais moment avec la crise. Nous avions ainsi prévu de diffuser 40 compétitions et nous en avons diffusé moins de 10. »

« Le suiveur de FFT TV, plutôt un licencié, un homme de moins de 40 ans »

• « Nous avons une plateforme fonctionnelle et ergonomique avec des services simples comme la recommandation vers d’autres contenus. Nous avons pour l’instant pas de data sportives et une majorité de sujets froids. Concernant la partie Live, les matches sont accessibles avec des commentaires comme à Quimper où les parties sont co-diffusés avec beIN Sports Activité : groupe de télévision sportive payante (rebranding d’Al-Jazeera Sport le 01/01/2014) • Première chaîne beIN Sport lancée en France, en juin 2012 Actionnariat : beIN Media Group via beIN… .

• FFT TV, c’est 100 000 vidéos vues avec un profil type du suiveur qui est plutôt un licencié, majoritairement un homme de moins de 40 ans. On note une forte appétence pour les tutoriels (40 % de la consommation), même si cela est le principal contenu offert.

• Nous avons une dizaine de personnes en temps normal dédiée à la gestion de nos plateformes numériques, applications et réseaux sociaux. C’est une équipe avec différentes spécialités, qui grossit pendant Roland-Garros ou le Rolex Paris Masters Activité : tournoi de tennis ATP Masters 1000 Création : 1986 Lieu : AccorHotels Arena, Paris (France) Organisateur : Fédération Française de Tennis Directeur : Guy Forget (FRA) Surface … . Pendant Roland-Garros, notre équipe change d’échelle, elle est démultipliée, avec notamment une équipe aux États-Unis pour le contenu en anglais et un prestataire pour la partie community management.

• Aujourd’hui diffuser Roland-Garros Activité : tournoi de tennis du Grand Chelem Création : 1891 Lieu : Paris (France) Organisateur : Fédération Française de Tennis Directeur : Guy Forget (FRA) Surface : terre… via notre plateforme OTT Over-the-top dans des territoires sans diffuseurs n’est pas un sujet. »

Nathalie Ricard Deffontaine, directrice de la communication et de la transformation digitale au sein de la FFT, le 28/01/2021

Nathalie Ricard Deffontaine

Date de naissance : 28/07/1965
Consulter la fiche dans l‘annuaire

Parcours

Fédération Française de Tennis (FFT)
Directrice de la communication et de la transformation digitale
SFR
Directrice de la communication corporate et de l’engagement
SFR
Directrice de la communication interne groupe
SFR
Directrice communication corporate
SFR
Responsable Pole Innovation et Interactif à la Direction de la Communication
SFR
Responsable Pôle projets pilotes à la direction Innovation
SFR
Responsable Pôle partenariats, événementiel et sponsoring à la Direction de la Marque
Publicislive
Directrice de clientèle

Fiche n° 42393, créée le 07/01/2021 à 11:29 - MàJ le 25/01/2021 à 12:43

« L’OTT amène de nouveaux modèles économiques » (T. Boudard, Sportall)

Thierry Boudard -

• « Nous avons créé Sportall il y a deux ans, en étant basé sur le constat que seulement les sports ultra premium étaient distribués à la TV. L’OTT arrive dans beaucoup de secteurs médias et révolutionne la façon de distribuer le contenu, en amenant de nouveaux modèles économiques. 

• On a développé cette plateforme OTT nous-mêmes. Nous offrons des moyens de productions simplifiés aux fédérations. Depuis le début de 2020, on fait de la captation en live et du streaming. Nous sommes partenaires de plus d’une dizaine de fédérations (natation, lutte …).

• Nous avons lancé notre premier média novembre 2020, notre application multisport Sportall. Si nous proposons autant de sports, c’est grâce à nos partenariats avec les fédérations, les clubs, mais également les athlètes qui sont des ambassadeurs de leur sport à qui on donne un maximum de visibilité. »

« On est prêt à accueillir un grand nombre de sports ! »

• « On est donc prêt à accueillir un grand nombre de sports ! C’est un avantage d’avoir autant de sports sur une même plateforme. 

• La plateforme diffuse sur de nombreux supports, comme sur les réseaux sociaux des fédérations ou des clubs. Nous les accompagnons pour les rendre autonomes dans la captation vidéo des événements. 

• L’accès à la plateforme est gratuit pour les ayants droit. On ne vient pas vendre des logiciels. Les fonctionnalités de la plateforme sont celles d’une plateforme OTT moderne : diffusion automatique vers les réseaux sociaux, extrait du live, audio, replay automatiques, gestion de plusieurs live en parallèle…. tout est fait pour mettre en valeur le contenu, y compris le positionnement des sponsors au sein de l’application. 

• Nous avons construit une offre de production qui peut correspondre à tous les budgets, du kit multicam au vrai broadcast. On peut former une community manager en une matinée ! Le kit multicam révolutionne la production des directs en divisant par cinq les coûts de production.

• Les diffusions sur l’application Sportall vont permettre de générer des revenus via des publicités en ligne, mais également grâce à du sponsoring. On est en partenariat stratégique avec We Team (Sport& ;Co) qui nous permet d’aller démarcher des marques pour aider les ayants droit pour du naming ou pour du sponsoring dédié à un événement. 

• Nous accueillons certains ayants droit au sein de notre place de marché -Sportall est aussi une marketplace. Nous accueillons leurs offres payantes au sein de l’application. Nous développons également une application web qui leur est dédiée. À ce sujet, Fight Nation (sports de combat) va être lancé sur Sportall dans quelque semaines.

• À terme sur Sportall, il y aura une grande majorité de contenus gratuits, mais aussi des thématiques payantes (par abonnement). »

« On a vendu des droits pour une plateforme américaine »

• « Il y a deux semaines, nous avons produit et diffusé le Grand Prix Henri Deglane (lutte) : on a enregistré 250 000 vues en direct, dans le monde entier, sur Sportall et sur le site web de la Fédération internationale de lutte, et du partenaire principal de la Fédération. On a également vendu des droits de diffusion pour une plateforme américaine. 

• En effet, on peut revendre les droits de diffusion des événements que l’on produit. Cela fait partie de notre modèle économique : certains sports ont plus de valeur dans d’autres pays qu’en France (lutte, badminton etc.). On récolte ainsi des revenus publicitaires et sponsoring que l’on partage avec les ayants droit pour leur créer une nouvelle source de revenu. 

• Tout le développement de la marque Sportall, du marketing aux sports qui sont représentés sur la plateforme, ont bénéficié aux fédérations. »

Thierry Boudard, président-directeur général de la plateforme OTT française de sports Sportall, le 28/01/2021

Thierry Boudard


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Parcours

Sportall
CEO and co-founder
Wyplay
COO
Wyplay
VP Engineering
Wyplay
Head of products and solutions
Nokia Siemens networks
Head of solutions and services management, media&entertainment
Thomson
Head of Product management & marketing, Video service platforms
Thomson
E2E Solution Manager, IPTV
Thomson
Product & Partnership Manager
EADS Telecom
Product line manager, Entreprise Telephony solutions
Nortel networks
Product managers
NPI Manager
Matra nortel communications

Fiche n° 42017, créée le 27/11/2020 à 17:46 - MàJ le 02/12/2020 à 11:03

« La crise sanitaire est dramatique pour les clubs, mais nous a poussés à être agiles » (G. Kervadec, LNV Ligue Nationale de Volleyball )

Gurvan Kervadec -

• « Le volley a été précurseur face à la crise des droits TV non premium avec la création de sa plateforme OTT. Nous avons travaillé avec une startup belge, Sportradar , et avec Data Project dans l’utilisation des données. Genius Sport a depuis racheté les deux sociétés et assure désormais tout.

• On offre du streaming avec deux caméras dans chaque salle et de l’intelligence artificielle. On a aussi des commentaires, certains clubs commentant leur propres matches. Il y a aussi du live scores, des statistiques détaillées et du replay.

• Nous étions au départ sur une formule payante avec une offre pour les trois championnats ou pour chacun d’entre eux. Il était possible aussi de choisir un pass supporter pour suivre une équipe en particulier, ou de l’achat au match.

• La crise sanitaire a amené pas mal d'évolutions. Elle est dramatique pour les clubs en raison de l’absence de public et de lien social. Mais cela nous a poussés à être agiles. Les mesures de huis clos (pour certains clubs seulement dans un premier temps) nous ont fait évoluer et nous avons décidé de reverser les recettes d’achat au match aux clubs concernés.

• Quand le huis clos s’est généralisé, nous avons décidé d’offrir nos services à l’ensemble des abonnés pour gagner en visibilité notamment. On est passés de 5 000 à 10 000 abonnés en très peu de temps, en novembre 2020. On a encore fait + 40 % depuis, avec 14 000 abonnés aujourd’hui. »

« Les clubs se sont approprié le produit »

• « Les clubs se sont approprié le produit et certains assurent leur propre production localement, notamment pour pouvoir mettre en valeur leurs partenaires.

• On cherche à trouver les bonnes pratiques et le bon modèle. J'échange beaucoup avec mes homologues du basket et du hand. La vraie question aujourd’hui est de savoir comment nous adresser aux spectateurs de volley puis aux fans de sports collectifs, au-delà de nos propres fans.

• La prochaine étape consistera à faire le bilan avec nos clubs de tout ce qui s’est passé en termes de créativité sur nos plateformes, et de voir comment on veut évoluer. Les highlights et les formats courts seront un vrai sujet. »

Gurvan Kervadec, directeur général de la Ligue Nationale de Volley, le 28/01/2021

Gurvan Kervadec


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Parcours

PLAY International
Chef de Mission
Stade Francais Paris
Directeur administratif et financier
Fédération Française de Rugby (FFR)
Directeur des Projets Sportifs
Fédération Française de Rugby (FFR)
Directeur Exploitation Centre National de Rugby
Fédération Française de Rugby (FFR)
Directeur Valorisation Ressources Humaines
Fédération Française de Rugby (FFR)
Responsable Contrôle de Gestion
Canal+
Contrôleur de Gestion Groupe

Fiche n° 23243, créée le 16/06/2017 à 16:37 - MàJ le 29/06/2020 à 10:17

©  News Tank
OTT : comment tirer son épingle du jeu ? - ©  News Tank