Début

Basket : « Amazon ne renouvelle pas son partenariat, à notre grande surprise » (Michel Mimran, LNB)

Paris - Publié le jeudi 18 juin 2020 à 11 h 00 - n° 186042 « AmazonAmazon (partenaire majeur de la Ligue Nationale de Basket sur la période 2017-2020) ne renouvelle pas son partenariat qui se termine en juin (2020). Ils nous ont annoncé la décision en avril, mais nous avons attendu avant de la communiquer. Nous sommes très surpris par cette décision, d’autant plus qu’ils bénéficiaient d’un des meilleurs deals du sport business (voir ci-dessous) avec une très forte visibilité pour un montant abordable », déclare Michel MimranMichel Mimran, directeur général de la LNBLNBLigue Nationale de Basket, lors du webinaire « Crise sanitaire : comment les ligues sportives se projettent vers la reprise des compétitions », organisé par News Tank, le 17/06/2020.

Michel Mimran participait à ce webinaire avec Étienne CaponÉtienne Capon, directeur général de la LNHLNHLigue Nationale de Handball et Thomas OttonThomas Otton, directeur Communication et RSERSEResponsabilité sociale des entreprises de la LNRLNRLigue Nationale de Rugby.

« Il n’y a pas de date butoir pour la reprise de la saison 2020-21. Nous partons sur une reprise le dernier week-end de septembre 2020. Nous ne voulons pas reprendre à huis clos, ce n’est pas viable économiquement », indique le dirigeant d’une instance qui a prononcé une saison blanche (40 voix sur 76) pour les Championnats de Jeep ÉliteJeep ÉlitePremière division française de basketball masculin, 18 clubs. Jeep, marque du constructeur automobile italien Fiat Chrysler Automobiles, sponsor titre depuis le 08/02/2018, jusqu'à la fin de la saison 2020-21. et de Pro BPro BDeuxième division française de basketball professionnel masculin, 18 clubs 2019-20 lors de son Assemblée générale du 27/05/2020. Les deux championnats reprendront avec les mêmes 18 clubs en 2020-21, soit toujours 36 clubs professionnels. Aucun titre de champion n’a été décerné pour 2019-20.

« Nous n’avons pas encore trouvé d’accord avec notre diffuseur RMC SportRMC Sport (détenteur des droits de diffusion sur le cycle 2015-2020). Ils ont pour l’instant versé 50 % de la somme due pour la saison 2019-20 (soit 5 M€ sur les 10 M€ prévus). Les discussions sont difficiles, on le dit depuis le début, mais il va falloir qu’on parvienne à un accord. On discute avec d’autres diffuseurs pour la saison prochaine », ajoute Michel Mimran.
T. Otton (LNR), V. Bertin (News Tank), E. Capon (LNH) et M. Mimran (LNB) de g. à dr., de haut en bas
T. Otton (LNR), V. Bertin (News Tank), E. Capon (LNH) et M. Mimran (LNB) de g. à dr., de haut en bas

Amazon (e-commerce) avait annoncé le lancement de la boutique en ligne officielle de la LNB le 18/12/2017

Amazon (e-commerce) avait annoncé le lancement de la boutique en ligne officielle de la LNB le 18/12/2017

• Amazon, société américaine de services Internet, et la LNBLNBLigue Nationale de Basket ont annoncé l’ouverture d’un « corner », ou boutique, sur le site Amazon.fr, spécialement dédié aux clubs LNB, le 18/12/2017.

• Des centaines d’articles (maillots, ballons, shorts, casquettes, sacs…) sont disponibles sur le site de ventes en ligne dans l’Hexagone. La LNB ne disposait pas auparavant d’une boutique en ligne.

• Amazon est devenu partenaire majeur de la LNB pour trois saisons (2017-2020), le 05/07/2017. L’accord entre Amazon et la LNB a été négocié par Sport&Co, l’agence marketing de la LNB.

• La marque Amazon est également visible dans les salles de la LNB, sur les shorts de tous les joueurs de Pro A et Pro B, mais aussi en qualité de parrain des rencontres diffusées sur la chaîne payante française RMC Sport.

• « Amazon se réjouit de s’associer à un sport majeur présent partout en France, qui séduit un public très large avec plus de 1,7 million de spectateurs par saison », ajoutait la société de services Internet, le 05/07/2017.

« S’il y a une deuxième vague, nous saurons quoi faire rapidement » (Michel Mimran, LNBLNBLigue Nationale de Basket)

  • Avec certains partenaires, la relation s'est renforcée« La qualité de la relation avec les partenaires a été très importante ces dernières semaines au cours des discussions. Plus la relation était dense avant cette crise et plus les solutions ont été trouvées facilement. Avec certains partenaires, la relation s’est même renforcée. Le dommage qu’ils ont subi, on va l’impacter sur l’ensemble de la durée du contrat et pas uniquement sur 2019-20.
  • Une jauge maximale de 5 000 personnes, ce serait déjà très bienIl faut distinguer l’indoor de l’outdoor. Une reprise avec une jauge maximale de 5 000 personnes ce n’est pas une solution parfaite mais ce serait déjà une très bonne chose pour nous. L’affluence moyenne dans 80-90 % de nos salles est inférieure à ce chiffre. Je ne sais pas à partir de quelle jauge maximale nous serions prêts à reprendre mais juste avant le confinement nous avons joué des matches devant maximum 1 000 spectateurs et c'était très limite.
  • S’il y a une deuxième vague, il y aura forcément d’autres solutions que le confinement pour tous. Sinon ce ne sera pas viable pour notre écosystème et pour l'économie du pays en général. Le football est dépendant des droits TV donc il n’a pas d’autre choix que de reprendre à huis clos. Nous n’avons pas cette problématique, donc nous ne sommes pas obligés de reprendre en dénaturant notre spectacle.
  • Pas de fonds de réserve obligatoireLa LNBLNBLigue Nationale de Basket n’oblige pas les clubs à avoir un fonds de réserve obligatoire comme c’est le cas en rugby avec la LNRLNRLigue Nationale de Rugby. Cependant nos clubs sont dirigés comme des entreprises, par des chefs d’entreprise, donc je pense qu’ils tireront d’eux-mêmes les conséquences de cette crise sans qu’on ait besoin de leur imposer quoi que ce soit. Mais c’est sûr qu’avoir un fonds de réserve pour un club, c’est plus prudent même si ça ne règle pas tout.

Michel Mimran, en bas à droite

  • Nous pensons souscrire un PGE au niveau de la LigueEnviron 80 % de nos clubs vont souscrire un prêt garanti par l’Etat (PGE) et nous pensons à en faire de même au niveau de la Ligue car c’est vrai que c’est un dispositif très intéressant. C’est à l’image du chômage partiel dont nos clubs ont pu disposé et qui s’est avéré très utile.
  • A posteriori il est facile de dire que l’arrêt d’une saison aurait du être anticipé et écrit dans les règlements ou les contrats. Mais à quand remonte la dernière fois qu’on a du arrêter une saison en cours de route ? En période de guerre. Cela était donc difficile à imaginer avant. La possibilité que certains matches ne soient pas disputés était déjà prévue mais pas l’arrêt complet d’une saison. Ce sera le cas à l’avenir, ce sera prévu dans nos règlements et nos contrats. Nous avons travaillé sur plein d’hypothèses et de scénarios durant cette crise donc en cas de deuxième vague on saura quoi faire et rapidement.
  • Intégrer une dose de télétravail au niveau de la LigueLe télétravail a été extraordinaire pendant la crise. Je suis favorable à en intégrer une dose au niveau de la Ligue. Peut-être un jour par semaine. La question étant quel est l’objectif professionnel du salarié au télétravail ? Est-ce qu’on travaille mieux qu’au bureau ? Je pense qu’il faudrait affecter des missions spécifiques aux personnes en télétravail, des missions nécessitant de la concentration et peu d’interactions. Mais il ne faut pas que cela amène une perte de productivité.
  • Les visioconférences ont été très utiles durant cette période et on va les maintenir. Cela permet d'éviter de nombreux déplacements. On a quatre groupes de travail actuellement :
    • 'Ranking' : est-ce qu’on met en place ou non un ranking à l’image du coefficient UEFAUEFAUnion des Associations Européennes de Football et comment ?
    • 'Sanitaire' : travail sur le protocole de reprise.
    • 'Joueurs français' : est-ce qu’on a intérêt à favoriser l'émergence de joueurs français dans nos équipes ? Sachant que le public est très attaché aux joueurs français et que les clubs compte beaucoup de joueurs étrangers dans leurs rangs.
    • 'Format des compétitions' : quels nouveaux formats pourraient-on envisager ? Est-ce qu’on reste sur un schéma avec une première et une deuxième division. C’est sûrement le groupe qui suscitera le plus de débats.
  • Le digital a permis de pérenniser la relation avec les fansLes réseaux sociaux ont été incontournables pendant cette crise, nos community managers ont été à la manœuvre. Le digital a permis de pérenniser la relation avec les fans durant cette période, ce qui aurait été impossible il y a quelques années. »

    Michel MimranMichel Mimran, directeur général de la LNBLNBLigue Nationale de Basket, le 17/06/2020

Webinaire « Crise sanitaire : comment les ligues sportives se projettent vers la reprise des compétitions » : la vidéo en intégralité

webinaire-news-tank-sport-comment-les-ligues-sportives-se-projettent-vers-la-reprise-des-competitions-replay-2020-06-17

Michel Mimran

Fiche n° 1809, créée le 11/02/14 à 18:19 - MàJ le 14/05/20 à 12:38

Michel Mimran

Date de naissance : 06/04/1963
Email : michel.mimran@lnb.fr

Parcours Depuis Jusqu'à
Ligue Nationale de Basket
Directeur Général Décembre 2019 Aujourd'hui
Décembre 2019 Aujourd'hui
CareGame
CMO Mai 2018 à Novembre 2019
Mai 2018 Novembre 2019
Paris Saint-Germain
Marketing Director 2009 à 2018
2009 2018
Lagardère Active
Marketing Director Janvier 2007 à Août 2008
Janvier 2007 Août 2008
T Online France
Marketing and sales director Octobre 2003 à Mars 2006
Octobre 2003 Mars 2006
Darty
Darty Box Marketing director 2006 à 2006
2006 2006
Cryo Interactive
Publishing , Licensing and Marketing Director Mai 1998 à Novembre 2002
Mai 1998 Novembre 2002
Kodak
Marketing and Brand Manager Août 1993 à Mai 1998
Août 1993 Mai 1998

ESSEC (1987-1989)


Ligue Nationale de Basket

Fiche n° 2920, créée le 10/02/15 à 04:34 - MàJ le 21/01/20 à 14:31

Ligue Nationale de Basket

Activité : organise et gère les championnats professionnels masculins français de basketball
Compétitions : Pro A (18 clubs) qui devient la Jeep Elite à partir du 01/03/2018, Pro B (18 clubs), Match des Champions, Disneyland Paris Leaders Cup LNB, All Star Game, Championnat Espoirs, Trophée du Futur
Création : 27/06/1987
Président : Alain Béral
DG : Michel Mimran
Chiffre d’affaires :
• 2018-19
 : 18,59 M€
• 2017-18 : 17,4 M€
• Bénéfice net (2018-19) : 223 434 €
Budget prévisionnel :
• 2019-20
 : 19 M€
• 2018-19 : 18,6 M€
Régie marketing  : Sport&Co jusqu’en 2018-19
Agence de communication : com’Over

Sponsors :
• Jeep
(automobile) : sponsor titre de la Pro A jusqu’en 2020-21
FFBB (Fédération Française de Basketball)
Amazon (services Internet) : 2017-2020
SFR (télécommunications)
DLSI (intérim et RH)
Spalding (équipementier, ballons)
RMC Sport (TV payante)
RMC (radio)
• Le Parisien/ Aujourd’hui en France (quotidien)
TCL (téléviseurs) : de mars à juin 2019
Best Western (hôtellerie) : 2019-2021

Partenaires techniques :
Gerflor (revêtements de sol) : depuis 2016-17
Kappa (prêt-à-porter)
Philips Lighting (éclairage)
Partenaires :
digitick Group (plateforme de billetterie)
Marty Sports (équipements sportifs)
Nexo (systèmes de sonorisation)
• JSG technologies (LED)
Colosseo (caméras, affichage, sécurité) : depuis 2016-17
Basket Le Mag (média)



Ligue Nationale de Basket
117, rue du Château des Rentiers
75013 Paris - FRANCE
Téléphone : 01 83 96 17 01
vCard meCard .vcf VCARD

Fin
loader mask
1