Début

Think 2020 : « La RSE est consubstantielle au football, c’est dans son ADN » (N. Boy de la Tour, LFP)

Paris - Publié le mercredi 5 février 2020 à 11 h 30 - n° 174101 « La RSERSEResponsabilité sociale des entreprises est consubstantielle au football, c’est dans son ADN. Le football n’a pas attendu le travail des instances pour pouvoir faire des choses en matière de RSE », déclare Nathalie Boy de la TourNathalie Boy de la Tour, présidente de la Ligue de Football ProfessionnelLigue de Football Professionnel, lors de la quatrième édition de Think Football, sur le campus Eiffel de notre partenaire INSEEC U. Sport (Paris XVe) le 05/02/2020.

Nathalie Boy de la Tour s’exprime lors de la table ronde « Pourquoi et comment la RSE ? » au côté de Youri DjorkaeffYouri Djorkaeff, directeur de la Fondation FIFAFondation FIFAOrganisme indépendant créé le 12/03/2018 qui a pour objectif de contribuer à promouvoir le changement social dans le monde en s’appuyant sur le football. et ambassadeur de Think Football 2020, Jérôme Dumois, directeur de cabinet à l’UNFPUNFP, Thomas Seillé, coordinateur de la stratégie RSO de la FFFFFFFédération Française de Football, et Philippe Furrer, fondateur de insPoweredBy et partenaire de Sport and Sustainability International.

« Mon rôle est de placer la Fondation FIFAFIFAFédération Internationale de Football Association sur la carte du monde. Elle existe depuis 2018. C’est une jeune fondation mais qui a beaucoup de demandes. Notre stratégie est de regarder la carte du monde et d’agir avec des référents comme l’UNICEFUNICEFFonds des Nations unies pour l'enfance. La nouvelle approche des fondations est de les présenter par l’aspect business. Elle s’inscrivent de plus en plus dans un esprit entrepreneur », indique Youri Djorkaeff.

« Pour impliquer des partenaires dans nos actions, il est plus facile de travailler en co-construction. C’est alors plus simple pour les embarquer. Il faut communiquer en étant transparent sur nos actions. Une mesure d’impact crédibilise la démarche car elle permet de communiquer sur quelque chose de tangible », ajoute Thomas Seillé.
"Pourquoi et comment la RSE ?" - © Seb Lascoux
"Pourquoi et comment la RSE ?" - © Seb Lascoux

« Plus de 3 000 actions RSERSEResponsabilité sociale des entreprises sont portées par les clubs professionnels français chaque année » (N. Boy de la Tour, LFPLFPLigue de Football Professionnel, association qui gère les compétitions professionnelles françaises (Ligue 1, Domino's Ligue 2, Coupe de la Ligue))

Think Football 2020 - Interview Nathalie Boy de la Tour

« On se penche sur l'éco-responsabilité des clubs. Le but est alors de généraliser les bonnes pratiques » (T. Seillé, FFFFFFFédération Française de Football)

Thomas Seillé - © Seb Lascoux • « La RSERSEResponsabilité sociale des entreprises fait partie de l’objet même de la Fédération. C’est inscrit dans ses statuts, car elle a un rôle de délégation de service public et doit faire participer le plus grand nombre au football sans distinction quelle qu’elle soit.

• La nouveauté, c’est que nous avons surtout abordé jusque-là la dimension sociale et moins la dimension environnementale. Le but désormais est de fixer un cap et d’agir sur ce levier notamment dans l’organisation des matches, dans l’héritage des grands événements comme la Coupe du monde féminine 2019Coupe du monde féminine 2019Organisée en France, du 07/06 au 07/07/2019, dans neuf villes : Grenoble, Le Havre, Lyon, Montpellier, Nice, Paris (Parc des Princes), Reims, Rennes et Valenciennes., dans l’orientation vers des achats responsables. Nous devons agir ainsi notamment au Centre national du football.

• On se penche sur l'éco-responsabilité des clubs. Le but est alors de généraliser les bonnes pratiques.

• Sur le volet emploi, on accompagne les clubs dans leur structuration via notre centre de formation professionnel (Institut de Formation du Football). On travaille aussi sur tout le territoire pour l’insertion professionnelle avec Pôle Emploi. »

Thomas Seillé, coordinateur de la stratégie RSO de la FFFFFFFédération Française de Football, le 05/02/2020

« Le premier sujet est d'écouter les joueurs. Pour réussir son action, il faut de la sincérité et cela doit venir d’eux » (J. Dumois, UNFP)

Jérôme Dumois - © Seb Lascoux « Nous sommes les représentants des joueurs et nous nous engageons sur le terrain de la valorisation des actions de ceux-ci. On est très content de voir un joueur à la tête de la Fondation FIFA.

• La RSE fait partie de l’ADN de l’UNFP. On a fait une étude récemment auprès des joueurs et il se trouve que 20 % sont déjà engagés, tandis que 60 à 70 % le souhaitent sans savoir exactement comment faire.

• Le premier sujet est d'écouter les joueurs. Pour réussir son action, il faut de la sincérité et cela doit venir d’eux. Nous avons nommé plusieurs joueurs venant d’achever leur carrière comme délégués à l’engagement sociétal.

• Nous assurons l’accompagnement, de la structuration du projet jusqu'à sa médiatisation. La force de persuasion des joueurs n’est plus à démontrer, et pas seulement les “Top Players”. Il faut écouter les footballeurs. C’est une erreur d’aller vers les joueurs avec une cause à défendre. »

 Jérôme Dumois, directeur de cabinet à l’UNFP, le 05/02/2020

« Si on veut passer à une RSE plus ambitieuse, on doit pouvoir chiffrer un impact » (P. Furrer, insPoweredBy)

Philippe Furrer - © Seb Lascoux • « Cela fait 20 ans que je suis actif dans le domaine de la RSERSEResponsabilité sociale des entreprises. Aujourd’hui, beaucoup d’entités en font, en parlent mais peu mesurent leur impact et se font auditer. Il faut passer à une RSE un peu plus solide via la mesure d’impact et donc un référentiel.

• Les stratégies RSE nécessitent de connaître le contexte pour s’insérer ensuite avec une démarche qui a du sens localement. La Fondation du Everton FC (Premier LeaguePremier LeagueLigue professionnelle qui gère la Premier League, la 1ère division professionnelle anglaise (20 clubs).), par exemple , reverse plus de 4 M€ dans le tissu local et travaille avec la Ville de manière très étroite.

Être audité est plus facile à dire qu'à faire. Un audit financier est plus évident pour savoir ce que devient l’argent. Pour l’audit d’impact, il faut partir du modèle et de la problématique adressée, et voir comment on l’a solutionné. Il faut savoir avec quoi on démarre et pour aller où.

• Si on veut passer à une RSE plus ambitieuse, on doit pouvoir chiffrer un impact. Sinon, on reste dans “un monde sympa de bisounours philanthropiques”.

• Authenticité et sens sont les maîtres-mots pour communiquer. Je suis un adepte d’une communication décentralisée. Cela aura plus d’impact si ce sont les autres qui en parlent. »

Philippe Furrer, fondateur de insPoweredBy et partenaire de Sport and Sustainability International, le 05/02/2020

« On a une force avec le football. Quels que soient la couleur, la religion, le sexe ou l’origine : on rassemble » (Y. Djorkaeff, Fondation FIFA)

Youri Djorkaeff - © Seb Lascoux • « On parle de projets au niveau des états et gouvernements. Ils sont portés par les fédérations mais via aussi les états. On se rend ainsi compte que le pouvoir du football est énorme.

• On fait de la RSE depuis longtemps sans le savoir, dans les clubs amateurs notamment.

• La responsabilité du football, des instances, bénévoles et clubs est de plus en plus importante. Il faut être de plus en plus structuré.

• On a une force avec le football. Quels que soient la couleur, la religion, le sexe ou l’origine : on rassemble.

• La Coupe du monde au Qatar en 2022, avec de courtes distances entre les stades, sera une référence pour les éditions suivantes, avec l’objectif d’atteindre la neutralité carbone.

• Il ne faut plus que la Fondation FIFA soit financé à 100 % par la FIFAFIFAFédération Internationale de Football Association. Il faut aller vers d’autres acteurs qui peuvent financer et devenir partenaires.

• A la Fondation FIFA, on part toujours du terrain pour construire une histoire, en cherchant de nouveaux leaders et de nouvelles communautés. »

Youri Djorkaeff, directeur de la Fondation FIFA et ambassadeur de Think Football 2020, le 05/02/2020

« Le football est le troisième lieu éducatif en France après les parents et l'école » (N. Boy de la Tour, LFPLFPLigue de Football Professionnel, association qui gère les compétitions professionnelles françaises (Ligue 1, Domino's Ligue 2, Coupe de la Ligue))

Nathalie Boy de la Tour - © Seb Lascoux • « 14 ans en arrière, au moment de la création du Fondaction du footballFondaction du FootballFonds de dotation qui a remplacé le 01/07/2014 la Fondation du Football (fondée en 2008).
Objectif : promouvoir et restaurer une vision citoyenne du football.
, je n’aurais pas pensé être présente au sein d’une table ronde traitant d’une telle thématique, qui irradie depuis le football français.

• Le football est le troisième lieu éducatif en France après les parents et l'école. Il faut donc prendre à bras-le-corps ce rôle d'éducation civique et citoyenne. »

« Le rôle de la LFP est d’abord de laisser faire les clubs »

• « Il est important de faire prendre conscience que tout passe par les actions des clubs, que le rôle de la LFP est d’abord de les laisser faire. La limite est qu’ils ne les industrialisent pas à hauteur de ce qu’ils pourraient faire. C’est là qu’intervient la LFP pour donner un cadre et faire essaimer les bonnes pratiques et mener des actions nationales.

• Il y a 12 ans, on faisait face à la résistance des instances pour mettre en place des actions RSE. Il y a eu un travail d'évangélisation. »

« Aujourd’hui, il y a 17 structures de type “Fondation” au sein des clubs de football »

• « Comme dans une entreprise, il faut créer le produit RSE, convaincre de son importance en interne et le vendre. Cela prend du temps et nécessite énormément de travail. L’accélération de la prise de conscience au niveau générationnel vient du fait que, s’il n’y a pas de sens, la nouvelle génération n’aura pas envie de s’engager. Elle a ainsi contraint les autres à en prendre conscience.

• Aujourd’hui, il y a 17 structures de type “Fondation” au sein des clubs de football.

• Depuis quatre ans, nous menons une enquête “Jouons la collectif” au niveau des clubs professionnels. On définit notre politique avec la direction communication et RSE, on fixe des indicateurs de performance pour mesurer l’impact. Mais ces indicateurs sont difficiles à définir car il doivent être pérennes. On a mené un benchmark au niveau mondial et on est en train de définir cet indicateur RSE.

• Il faut être créatif. On n’a pas besoin de beaucoup de moyens. Notre initiative avec l’Association Télémaque et la mise en place de la Tribune solidaire est un bel exemple. »

Nathalie Boy de la Tour, présidente de la LFP, le 05/02/2020

Nathalie Boy de la Tour

Fiche n° 2517, créée le 06/03/14 à 15:34 - MàJ le 19/02/19 à 15:28

Nathalie Boy de la Tour

Date de naissance : 19/08/1968

Parcours Depuis Jusqu'à
Ligue de Football Professionnel
Présidente Novembre 2016 Aujourd'hui
Novembre 2016 Aujourd'hui
Fédération Française de Football
Membre de droit du comité exécutif Novembre 2016 Aujourd'hui
Novembre 2016 Aujourd'hui
Ligue de Football Professionnel
Membre indépendante du conseil d'administration Juillet 2013 Aujourd'hui
Juillet 2013 Aujourd'hui
Fondaction du Football
Directrice Générale 2016 à Novembre 2016
2016 Novembre 2016
OL Fondation
Membre du conseil d'administration 2011 à Novembre 2016
2011 Novembre 2016
Sporsora
Secrétaire générale Juin 2011 à Juin 2016
Juin 2011 Juin 2016
Galaxy Organisation
Directrice générale et cofondatrice (création de Galaxy Foot, salon grand public du football) Mars 2004 à Décembre 2007
Mars 2004 Décembre 2007
B2L-BBDO (agence de communication)
Directrice générale Mai 2000 à Mai 2003
Mai 2000 Mai 2003
Gemini Consulting (ex Bossard Consultants)
Manager Mai 1992 à Avril 2000
Mai 1992 Avril 2000

• Sup de Luxe (1991)
• ESCP Europe, Mastère, Management social des organisations (1990 - 1991)
• Paris ESLSCA Business School, Management (1987 - 1990)


Jérôme Dumois

Fiche n° 9193, créée le 24/02/15 à 15:45 - MàJ le 31/01/20 à 12:44

Jérôme Dumois



Parcours Depuis Jusqu'à
UNFP
Directeur de cabinet de la Présidence 2020 Aujourd'hui
2020 Aujourd'hui
UNFP
Responsable des partenariats 2016 Aujourd'hui
2016 Aujourd'hui

Youri Djorkaeff

Fiche n° 5436, créée le 25/07/14 à 14:52 - MàJ le 09/12/19 à 16:46

Youri Djorkaeff

Date de naissance : 09/03/1968

Parcours Depuis Jusqu'à
News Tank Football
Ambassadeur Think Football 2020 Novembre 2019 Aujourd'hui
Novembre 2019 Aujourd'hui
Fondation FIFA
Directeur général Septembre 2019 Aujourd'hui
Septembre 2019 Aujourd'hui
Fondaction du Football
Membre du conseil d'administration Mars 2010 Aujourd'hui
Mars 2010 Aujourd'hui
Ligue de Football Professionnel
Ambassadeur Décembre 2017 à 2018
Décembre 2017 2018
Canal+
Consultant Septembre 2017 à 2018
Septembre 2017 2018
New York Red Bulls
Joueur professionnel 2005 à 2006
2005 2006
Blackburn Rovers FC
Joueur professionnel 2004 à 2005
2004 2005
Bolton Wanderers FC
Joueur professionnel 2002 à 2004
2002 2004
1. FC Kaiserslautern
Joueur professionnel 1999 à 2002
1999 2002
FC Internazionale Milano
Joueur professionnel 1996 à 1999
1996 1999
Paris Saint-Germain
Joueur professionnel 1995 à 1996
1995 1996
AS Monaco FC
Joueur professionnel 1990 à 1995
1990 1995
RC Strasbourg Alsace
Joueur professionnel 1989 à 1990
1989 1990
FC Grenoble
Joueur professionnel 1985 à 1989
1985 1989
Êtablissement & diplôme Année(s)
UEFA
UEFA Master for International Players (MIP) 2017 - 2019
2017 2019

Palmarès en tant que footballeur
• Vainqueur de la Coupe de France (AS Monaco) : 1991
• Vainqueur de la Coupe d’Europe des vainqueurs de Coupes (Paris-SG) : 1996
• Vainqueur de la Coupe de l’UEFA (Inter Milan) : 1998
• Vainqueur de la Coupe du monde de la FIFA (France) : 1998
• Vainqueur du Championnat d’Europe des nations (France) : 2000
• Vainqueur de la Coupe des Confédérations (France) : 2001


Thomas Seillé

Fiche n° 30805, créée le 25/05/18 à 12:19 - MàJ le 24/01/20 à 14:02

Thomas Seillé

Date de naissance : 11/11/1988

Parcours Depuis Jusqu'à
Fédération Française de Football
Chef de projet - Coordinateur de la stratégie RSO Septembre 2019 Aujourd'hui
Septembre 2019 Aujourd'hui
Fédération Française de Football
Chef de projet - Affaires institutionnelles et internationales Avril 2018 à Septembre 2019
Avril 2018 Septembre 2019
Institut de Formation du Football
Chef de projet Septembre 2014 à Mai 2018
Septembre 2014 Mai 2018
Fédération française de natation (FFN)
Chef de projet Formation Février 2014 à Juin 2014
Février 2014 Juin 2014
LOSC Lille
Juriste spécialisé droit du sport 2013 à 2014
2013 2014
Êtablissement & diplôme Année(s)
Aix-Marseille Université
Master 2 Pro Droit des affaires, Droit du sport 2012 - 2013
2012 2013
Institut d'Etudes Politiques de Lyon
Master 2 Affaires Européennes Entreprises et Institutions 2007 - 2012
2007 2012

Philippe Furrer

Fiche n° 38206, créée le 21/01/20 à 14:47 - MàJ le 03/02/20 à 11:03

Philippe Furrer



Parcours Depuis Jusqu'à
Sport and Sustainability International
Partner 2020 Aujourd'hui
2020 Aujourd'hui
InsPoweredBy
Founder 2018 Aujourd'hui
2018 Aujourd'hui
International Olympic Committee (IOC CIO Comité international olympique)
Head of Youth Engagement, Learn and Share Août 2013 Aujourd'hui
Août 2013 Aujourd'hui
International Olympic Committee (IOC CIO Comité international olympique)
Head of OGKM and Special Projects Novembre 2007 à Juillet 2013
Novembre 2007 Juillet 2013

Fin
loader mask
1