Demandez votre abonnement gratuit d'un mois !

Cyclisme : « Le cyclisme français a un poids et une force collective » (Xavier Jan, LNC)

News Tank Sport - Paris - Actualité n°309020 - Publié le 12/12/2023 à 09:00
- +
©  Ligue Nationale de Cyclisme
C. Rocchesani (animatrice), M. Callot (FFC) et X. Jan (LNC) de g. à dr. - ©  Ligue Nationale de Cyclisme

« Le cyclisme français doit savoir évoluer. Nous devons trouver notre voie entre le modèle du village gaulois qui refuse la mutation et celui d’une mondialisation effrénée. Le cyclisme français a un poids et une force collective », déclare Xavier Jan Président @ Ligue Nationale de Cyclisme (LNC)
, président de la Ligue Nationale de Cyclisme Activité : la ligue nationale de cyclisme assure la gestion et la coordination de l’ensemble des activités cyclistes à caractère professionnel. • organisation de la Coupe de France et des… , le 08/12/2023.

Le dirigeant s’exprime en marge de l’Assemblée générale de la LNC, à l’occasion d’un échange auquel participe également Michel Callot Trésorier @ Comité national olympique et sportif français (CNOSF) • Président @ Fédération Française de Cyclisme (FFC)
Formation : • 1993 : ESA Grenoble, MSTCF / DESCF Comptabilité Finance
, président de Fédération Française de Cyclisme Activité : Fédération française de cyclisme sur route, de VTT, de cyclisme sur piste, de cyclo-cross, de BMX, de cyclisme en salle, de vélo couché, de Free Style Park et de polo véloCréation … , qui revient à cette occasion sur les premiers retours de la société commerciale que la FFC a co-fondée avec l’agence Hopscotch (présentée le 11/04/2023) : « Depuis la création de la société commerciale en juillet 2023, son activité montre une croissance à très fort potentiel. Des événements ont eu lieu en octobre 2023 comme le Gravel Fever. L’année prochaine, notre société exploitera un produit de luxe dans le cyclo-sport nommé “Les hautes routes” . Nous irons encore plus tard sur d’autres projets. C’est là tout l’avantage de croiser les expertises de deux groupes. Nous savons organiser des événements, et eux savent en acquérir et les promouvoir. L’enjeu est donc pour nous de diversifier nos revenus pour nourrir notre projet associatif. »

Sur la saison 2023, la LNC affiche 484 licenciés, soit 5 % de moins qu’en 2022. La Ligue qui a géré l’organisation de courses sur 116 jours en 2023 (comprenant 14 critériums) affiche un chiffre d’affaires de 2,07 millions d’euros pour une perte nette annuelle de 10 894 €. Pour 2024, la LNC projette 2,2 M€ de recettes et un résultat d’exploitation de 57 130 euros. 

« La pratique de notre sport est gratuite et anime le territoire tout en étant en phase avec les évolutions sociétales. Pour autant, nous faisons le constat qu’il n’y a pas une évolution proportionnelle du nombre de licenciés et de pratiquants en compétitions. Nous pouvons rêver que 10 % des pratiquants de vélo prennent une licence, mais 1 %, ce sera déjà bien. Il faut qu’il y ait des initiatives. Nous avons mis en place un fonds de dotation pour financer des opérations éligibles au mécénat d’intérêt collectif permettant de mettre en valeur notre sport, de susciter des vocations, de permettre la pratique du vélo qui reste chère pour les plus démunis, de créer les conditions de sécurité et d’amélioration de l’environnement. C’est tout cela qui nous permettra de trouver des solutions collectivement », indique Xavier Jan.


« Il faut que nous levions la tête du guidon pour voir ce qui se passe à l'étranger » (X. Jan, LNC)

Xavier Jan, président de la Ligue Nationale de Cyclisme, lors de l'AG du 08/12/2023 - ©  LNC / M.Vaning

Missions. « Il devient compliqué d’organiser des compétitions au cœur des villages »

« Les ambitions de la LNC sont multiples : le rayonnement du cyclisme professionnel à l’international, la défense de notre modèle et de sa structuration pyramidale au travers de missions de gestion, de coordination et de promotion du cyclisme professionnel. Nous répondons aux défis liés aux enjeux sociétaux, à notre sport et à la concurrence internationale.

L’aménagement du territoire pour permettre la pratique du vélo au quotidien est un enjeu qui me tient à cœur. Paradoxalement, il constitue pour les organisateurs de courses un obstacle à l’établissement des compétitions. Nous souhaitons ralentir la vitesse des voitures pour faire cohabiter voitures, piétons et cyclistes. Il devient compliqué d’organiser des compétitions au cœur des villages. Il existe des villes et des régions où nous ne pouvons plus aller à cause de la densité du mobilier urbain. Il faut que nous réfléchissions ensemble pour être capable de mettre en place des aménagements démontables permettant le bon déroulement des courses. »

Formation. « Défendre notre modèle malgré le contexte international concurrentiel »

« Pour le reste, nous faisons face à plusieurs défis au niveau international comme la concurrence exacerbée des pays émergents, les moyens financiers de certaines régions du globe, les conflits en matière de calendriers, les enjeux sociétaux, etc. L’ambition de la Ligue est de défendre notre modèle à travers nos valeurs et à travers le cyclisme auquel nous croyons dans ce contexte international.

Nous sommes confrontés à une concurrence internationale sérieuse et novatrice en matière de formation. Les formations étrangères n’ont pas les mêmes contraintes depuis des années et vont chercher le haut du panier sans se préoccuper de la pyramide d’âges et de catégories. L'âge de coureurs recrutés pose des questions même dans les structures amateures. Faute de pouvoir proposer à des jeunes un contrat professionnel, des équipes françaises ont vu ces coureurs partir dans des formations étrangères. C’est extrêmement frustrant. Nous ne sommes pas un village gaulois. Il faut bien que nous levions la tête du guidon pour voir ce qui se passe à l'étranger. »

Paris 2024. « Il faudra savoir communiquer et valoriser notre pratique ainsi que nos résultats auprès du public pour susciter des vocations »

« L'équipe de France est un bien commun derrière lequel nous nous rangeons. Il faut avoir conscience que lors des Jeux, le cyclisme sera une discipline parmi tant d’autres. La façon de se démarquer, c’est d’avoir des médailles et de savoir valoriser les disciplines, sur route comme sur piste. Il faudra savoir communiquer et valoriser notre pratique ainsi que nos résultats auprès du public pour susciter des vocations.

Le cyclisme bénéficie d’un engouement populaire, que ce soit au niveau des audiences télé avec un rajeunissement du public, ou de l’engouement au niveau des spectateurs sur le bord de la route. Cela génère une attractivité pour les sponsors. Certains partenaires sont dans le cyclisme depuis très longtemps : Groupama Activités : assurances et banque • 8e assureur généraliste français (2016) Marques : Groupama, Gan, Amaguiz Création : 1900 (Assurances Mutuelles Agricoles), 1986 (Groupama) Présence : France… , Ag2r Activité : mutuelle, assurance vie, auto, habitation Création : 1905 (La Mondiale) ; 2008 (SGAM AG2R La Mondiale) Assurés : 15 millions de personnes et ayants droit ; 500 000 entreprises en… , Cofidis Activité : Cofidis pour « COmpagnie FInancière de DIStribution » est une société spécialisée dans le crédit en ligne Création : 1982 Implantation : 9 pays (France, Belgique, Espagne, Italie… , Arkea, etc. Je salue leur fidélité. Ce ne sont pas que des mécènes financiers. Avec la venue de Decathlon Activité : conception et de distribution d’articles de sport Création : 1976 Président du conseil d’administration : Fabien Derville Directeur général : Barbara Martin CoppolaActionnariat … , premier distributeur mondial au niveau sportif, et de B&B Hôtels Activité : chaîne indépendante d’hôtellerie économique • 270 hôtels en France (2018) Création : 1990 DG France : Vincent Quandalle Implantation : 582 établissements dans 14 pays, dont France… après un an d’absence, nous connaissons des retours de partenaires historiques. Cela traduit la capacité du cyclisme à mettre en valeur ces marques. »

Xavier Jan, président de la Ligue Nationale de Cyclisme, le 08/12/2023

« Le vélo est au cœur de la transition de notre société » (M. Callot, FFC)

Michel Callot, président de Fédération Française de Cyclisme (au centre), à l'AG de la LNC le 08/12/2023 - ©  LNC

Paris 2024. « Une de mes préoccupations, c’est que nos dirigeants bénévoles ne soient pas en burn out »

« La première des priorités pour une fédération olympique l’année des Jeux olympiques est sportive. Nous ne sommes pas naïfs, nous savons très bien qu’à la sortie des Jeux, il y aura les fédérations qui auront réussi et celles qui n’auront pas réussi. Il y a tellement de choses à faire et nous ne laissons pas tomber le reste. Une de mes préoccupations, c’est que nos dirigeants bénévoles ne soient pas en burn out. Il faut les soulager des instructions et des obligations de toute nature. 

Nous nous occupons du vélo qui est au cœur de la transition de notre société. À nous de trouver des opportunités plus que des freins. Si nous réfléchissons globalement de manière systémique, nous avons beaucoup plus d’avantages que d’inconvénients, donc voyons le verre à moitié plein.

Il faut que nous ayons conscience de la chance que nous avons de travailler le sujet du cyclisme. Si nous contribuons, à l’échelle de nos 2 350 clubs, à participer à cet élan que la société a pour la mobilité durable, nous créerons de la sympathie pour le sport cycliste et nous pourrons travailler sur les aménagements requis pour nos compétitions. »

Formation. « Les coureurs amateurs arrivent de plus en plus tôt dans le monde professionnel. Nous avons un souci de responsabilité fédérale »

« Nous constatons une évolution de fond, une sorte de jeunisme que l’on n’observait pas il y a quelques années. Les coureurs amateurs arrivent de plus en plus tôt dans le monde professionnel.

Comment maintenir du sens dans le cyclisme amateur et permettre aux clubs amateurs de trouver des projets qui restent séduisants pour les collectivités qui les soutiennent ? Nous avons un souci de responsabilité fédérale. Nous devons veiller à ce que les moyens sécurisent leur avenir car beaucoup ne réussiront pas. »

Société commerciale. « La Fédération sait organiser des compétitions, en revanche, je ne crois pas que nous ayons la compétence de savoir bien vendre cette organisation »

« Notre fédération a bénéficié de l’impact très fort de la popularité du cyclisme sur route dans l’après-guerre. Notre modèle financier a été construit sur une captation de richesse à partir de l’organisation de courses partout en France. Le modèle a changé et il est désormais plus compliqué de boucler les budgets. Il a fallu qu’on fasse muter ce modèle financier. Dans notre fédération, nous avons des compétences et des points faibles. 

La Fédération sait organiser des compétitions, en revanche, je ne crois pas que nous ayons la compétence de savoir bien vendre cette organisation. Cela nous a amené à la construction d’une filiale commerciale, en nous associant avec un acteur puissant, le groupe Hopscotch, leader dans le monde de la communication en France et société cotée en bourse, disposant de plus de 1 000 salariés. C’est une fierté pour notre sport de se dire qu’une société aussi puissante puisse consentir à monter une filiale à 50-50 avec une fédération comme la nôtre. Nous voyons des perspectives pour la transformation de notre modèle économique. Nous souhaitons diversifier nos recettes afin de permettre de soulager nos organisateurs locaux. »

Michel Callot, président de Fédération Française de Cyclisme, le 08/12/2023

Xavier Jan


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Parcours

Cycliste Professionnels Associés
Trésorier
Equipe Big Mat-Auber 93
Cycliste professionnel
La Française des Jeux (FDJ)
Cycliste professionnel
Force Sud
Cycliste professionnel

Fiche n° 48418, créée le 26/01/2023 à 17:38 - MàJ le 27/11/2023 à 12:48

Michel Callot


Formation :

• 1993 : ESA Grenoble, MSTCF / DESCF Comptabilité Finance


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Parcours

Eduservices
Directeur de l’enseigne nationale IPAC Bachelor Factory
IPAC
Directeur général
Fédération Française de Cyclisme (FFC)
Président du comité Rhône Alpes de Cyclisme
Tremplin Sport Formation
Président Tremplin Sport Formation (Ex établissement public CREPS Rhône-Alpes)

Fiche n° 21858, créée le 13/03/2017 à 11:52 - MàJ le 27/07/2021 à 07:08

Ligue Nationale de Cyclisme (LNC)

Activité : la ligue nationale de cyclisme assure la gestion et la coordination de l’ensemble des activités cyclistes à caractère professionnel.
• organisation de la Coupe de France et des championnats de France
• anciennement Ligue du Cyclisme Professionnel Français (LCPF)
Création : 27/06/2008
Statut : association régie par la loi 1901
Président : Xavier Jan
Directeur général : Arnaud Platel
Chiffre d’affaires (2023) : 2,05 M€

Partenaire :
• FDJ :
2019-2024

Diffuseurs :
Eurosport : Coupe de France FDJ ( jusqu’en 2027)
France TV : Coupe de France FDJ ( jusqu’en 2027)


Catégorie : Instances


Adresse du siège

38, rue du Surmelin
75020 Paris France


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Fiche n° 8685, créée le 23/05/2019 à 04:04 - MàJ le 11/12/2023 à 17:23

Fédération Française de Cyclisme (FFC)

Activité : Fédération française de cyclisme sur route, de VTT, de cyclisme sur piste, de cyclo-cross, de BMX, de cyclisme en salle, de vélo couché, de Free Style Park et de polo vélo
Création : 1881
Président : Michel Callot
Licenciés (2022) : 109 500 (dont 12 % de licenciées)
Budget (2022) : 26 M€
• Budget prévisionnel 2023 : 21 M€
Contact partenariats : Marius Louvet (m.louvet@ffc.fr)
Agence marketing : In Yellow


Partenaires Institutionnels :
Ministère des sports
• Agence Nationale du Sport
Le Centre National des Sports de la Défense


Partenaires officiels :
• Alé (textile cyclisme), 2014-2024

Look (matériel et équipement de cyclisme)

Skoda (automobile), 2014-2022

CIC (banque), 2019-2024

SKF (roulement mécanique)

FACOM ( matériel d’outillage)

Fournisseurs officiels :
• Bürstner (caravanes)

Corima (roues)
• Punch Power (compléments alimentaires)
• AMP VISUAL TV (audiovisuel)
• Sports’N Connect (plateforme de services)
Nöliö (plateforme de planification d’entraînement)


• Fournisseurs techniques :
• Elite
(matériel vélo)
• La Maurienne (tourisme)

Kronos (mécanique de précision)

• Vitabri (ameublement d’extérieur)
Eldera (textile), partenaire textile hors-course des Équipes de France (2020-2023)
Eona (laboratoire)
Poggio (fabricant de compresseurs)


Partenaires médias :
• RMC
• France Télévisions
• Eurosport
• Direct velo

Partenaires événementiels :

• GSF (propreté), 2012-2023
FDJ (loterie, jeux d’argent, paris sportifs)
• Willis Towers Watson (assurances)
• Laboratoires Fenioux (santé)


Catégorie : Instances


Adresse du siège


Vélodrome National de Saint-Quentin-en-Yvelines
1, rue Laurent Fignon
78180 Montigny-le-Bretonneux France


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Fiche n° 4777, créée le 02/03/2017 à 11:28 - MàJ le 11/12/2023 à 14:14

©  Ligue Nationale de Cyclisme
C. Rocchesani (animatrice), M. Callot (FFC) et X. Jan (LNC) de g. à dr. - ©  Ligue Nationale de Cyclisme